samedi 17 décembre 2016

COMMENT REPARER UNE TERRACOTTA ?

COMMENT REPARER UNE TERRACOTTA ?

Accident regrettable votre terracotta est abimée.


Pour cette poterie, il est trop tard ...
Mais pour une terracotta moins abimée, y a-t-il quelque chose à faire ? Existe-t-il une méthode pour atténuer les dégâts ? Qu'en est-il de la résistance au gel si la réparation est possible ?

Tout d'abord, il est important de dire qu'il existe plusieurs types "d'accident".

Premièrement, le simple choc qui détache un morceaux de terre cuite en surface, façon "escalope".


Il suffit alors de vous munir d'un simple papier de verre (type "fin à très fin": 180 à 240 ) et de, progressivement et délicatement, poncer les bords de la "lésion" afin de les adoucir voire de complètement les faire disparaitre. Si le trou est trop important, jouez le "camouflage". Vous pouvez soit coller par dessus un petit oiseau en terracotta, ou encore déposer largement du yaourt. Avec le temps des micro-organismes vont progressivement déposer du calcium en surface et donc "patiner" le tout.

Deuxièmement, la "fracture" ou "coup de sabre".


Pour réparer, le secret c'est de la colle polyuréthane, par exemple "mastic colle Sikaflex 11FC de chez Lapeyre". Choisir d'ailleurs, en couleur marron pour de rapprocher de la couleur terre cuite et éviter que la réparation ne se voit trop. L'avantage du polyuréthane est de permettre un collage souple qui résistent beaucoup mieux aux chocs ultérieurs et évite de nouveaux problèmes. Toutefois, il faut bien sur considérer l'importance des dégâts: un pot "éclaté en mille morceaux" sera plus difficile voire impossible à réparer complètement.
Il est également possible d'employer du ciment colle à carrelage. Il est plus difficile à utiliser et la réparation est plus longue à "prendre" et surtout plus fragile. Toutefois, en mélangeant au ciment, de couleur blanche, de la poudre de terrecuite, on peut obtenir une couleur très proche de l'originale et donc rendre la réparation la plus discrète possible.

Enfin, la résistance au gel est complètement conservée. En effet, elle est due principalement à la qualité de la terre employée (voir article correspondant: résistance au gel). Le pot peut éventuellement recasser au niveau de la réparation, mais alors ce sera la qualité de la réparation qui sera à mettre en cause ainsi que la force de dilatation de l'eau passant de l'état liquide à l'état solide.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire